couple1

~ Les ÉpouSeS ~

C'est d'les voir, les épouses Avec leur peau fanée
Avec leurs doigts zébrés De diamants et d'or blanc

C'est d'les voir s'appliquer A chercher les lumières
Tamisées et à faire Des sourires figés

C'est d'les voir, les épouses Qui, de moins en moins belles
Virent jalouses et n'inspirent Qu'un désir mensuel

C'est d'les voir se froisser A ptit feu, à ptit plis
Les traits longs, les pores creux Les mentons 2 par 2

C'est d'les voir accrochées Au veston d'leurs maris
Diplomates et gentils Qui les sortent le sam'di

Qui n'omettent la cravate Que pour se mettre au lit
Qui s'endorment a la hâte Assommés par l'ennui

C'est d'les voir, les épouses Avec leur seins rassis
Comme du pain oublié Dans le coin d'un évier

C'est d'les voir, ces pauvresses Qui ont gardé sur les hanches
Sur le ventre et les fesses Quelques tranches de grossesse

C'est d'les voir, les épouses Avec leur sac a main
Toujours gros, toujours plein De photos d'leurs gamins

C'est d'les voir, les soumises S'effacer, se résoudre
A n'servir qu'à recoudre Un bouton de chemise

C'est d'les voir, les épouses Sacrifier de longues heures
A attendre qu'un coiffeur Ait teinté leurs ch'veux blancs

Ce trop d'sel dans le poivre Qui pour elles est si grave
Et qui est injustement Au masculin, charmant

Pour quelle raison voudrais-je Partager leur teint beige
Imiter ce portrait Pitoyable que j'en fais

Je n'veux pas ressembler Au commun des visages
Et porter leur parfum Des victimes du mariage

Je n'veux pas par amour Perdre pied comme une quille
Et tomber en famille Et dev'nir un boulet

Quelque soit la cheville Que j'immobilis'rai
Et le célibataire Que je m'attribuerai

J'veux pas m'voir en épouse Que l'on sort au théâtre
Qu'on chouchoute et qu'on gâte En début d'relation

Puis qu'ensuite on n'aime plu Que par obligation
Par promesse tenue Par bonne résolution

J'veux pas m'voir en épouse Fatiguée, flétrissante
Larme à l'oeil, corde au cou Cors aux pieds, gaine au ventre
(..... .....)

Lynda LE MA Y